Alors, micro-station ou filtre compact ?

Si vous ne vous êtes toujours pas décidés, nous sommes là pour vous aider à faire votre choix, en regardant plusieurs dispositifs dans le détail.

Aujourd’hui, c’est au tour du filtre compact Eloy Water X-Perco, un modèle prometteur et bien conçu, de passer sur notre banc d’essai.

Eloy Water X-Perco

Eloy Water X-Perco
Le filtre compact X-Perco. Source : Eloy Water.

L’Eloy Water X-Perco est un des rares filtres compacts à utiliser le xylit comme média filtrant.

Le ou la xylit est une fibre dérivée du bois, composée en majeure partie de lignine, que l’on retrouve aussi dans la fibre de coco. Cette substance, comme la fibre de coco, offre de très bonnes performances, et il s’agit d’un média filtrant de premier choix.

La particularité du filtre compact X-Perco est d’être constitué d’une seule cuve. La plupart de ses concurrents sont composés d’une fosse septique suivie d’un massif filtrant.

Ici, la fosse septique et le massif filtrant sont tous deux regroupés dans une seule cuve comprenant deux chambres.

La cuve en elle-même est en béton, mais il existe un modèle en polyéthylène réservée au modèle 5 EH, pour « les chantiers dont l’accessibilité est difficile », selon le site internet d’Eloy Water.

En parlant du dimensionnement, le X-Perco est disponible jusqu’à 20 EH. En option, Eloy Water propose des pompes de relevage, et même un modèle de pompe de relevage solaire, alimentée grâce à un panneau photovoltaïque.

Le principal avantage des filtres compacts sur les micro-stations est leur absence de consommation électrique. Il faut tout de même relativiser cela, car les filtres compacts demandent dans la plupart des cas l’utilisation d’une pompe de relevage pour remonter les effluents jusqu’à l’exutoire.

La présence d’une pompe de relevage solaire est donc très intéressante, puisqu’elle permet de limiter la consommation électrique de la pompe.

La cuve en béton du X-Perco est garantie 10 ans, celle en polyéthylène rotomoulé 20 ans, et les composants internes du filtre sont garantis 10 ans.

Eloy Water annonce une longévité du média de 12 ans, ce qui serait légèrement supérieur à la moyenne de 10 ans.

Comment fonctionne l’X-Perco ?

Votre filtre compact X-Perco station se présente sous la forme d’une cuve séparée en deux compartiments.

La zone de prétraitement

Ce premier compartiment est appelé décanteur primaire. Il représente environ la moitié du volume total du dispositif. Cette zone est encore divisée en deux parties donc chacune représente respectivement près de 2/3 et 1/3 du volume total du bassin de décantation.

Les eaux grises, c’est-à-dire les eaux ménagères, et les eaux-vannes en provenance de vos toilettes arrivent par gravité depuis votre logement jusqu’à la station X-Perco.

Une phase de décantation va alors permettre aux matières solides en suspension de se décanter dans le fond de cette chambre. Celles-ci seront ensuite pré-traitées, c’est-à-dire digérées ou liquéfiées, par des bactéries anaérobies. Dans la foulée, le bassin de décantation assure le dégraissage des eaux usées.

Après quelque temps, les éléments flottants (graisses, celluloses, etc.) vont former un chapeau à la surface de la cuve. L’X-Perco est équipé d’un système plongeant et ventilé pour éviter que ce chapeau empêche l’écoulement des eaux pré-traitées vers le second sous compartiment.

La zone de traitement

La deuxième cuve est dotée d’un pré-filtre. Ce dispositif, mis à l’abri des éléments flottants, empêche le passage de ces surnageants vers la cuve de traitement.

À la sortie du pré-filtre, les eaux pré-traitées vont se déverser par gravité via plusieurs augets vers le massif filtrant. Dès l’arrivée des eaux dans ce compartiment, les auges sont activées, se remplissent d’eau et basculent automatiquement lorsque leur point de gravité est atteint. Ceci permet de disperser les eaux pré-traitées sur l’ensemble du Xylit (média filtrant).

Des bactéries épuratoires qui se fixent sur ce média vont se développer grâce à un apport en oxygène. L’apport d’air frais est assuré par un tuyau muni d’un chapeau et qui sort de quelques centimètres du niveau de terrain. Les éléments polluants restants sont ainsi éliminés par les microorganismes, ce qui permet d’obtenir une eau apte à être relâchée directement dans le milieu récepteur.

Attention : Les eaux pluviales ne doivent en aucun cas transiter par cette station d’épuration.

Avantages et inconvénients

Le X-Perco est un filtre compact relativement classique, si l’on excepte qu’il utilise un média filtrant un peu particulier.

Sa cuve en béton de série permet d’alléger le prix, mais malheureusement pas le dispositif.

Cependant, le fait d’avoir fosse septique + massif filtrant dans une même enveloppe permet d’optimiser la compacité, et d’offrir un dispositif légèrement moins encombrant que la moyenne.

À noter que le fabricant Eloy Water France propose un contrat d’entretien pour optimiser le fonctionnement et la durabilité de votre filtre compact. Cette option peut être considérée comme un avantage puisqu’elle vous permet de profiter d’une prestation assurée par des professionnels certifiés et disposant d’un matériel de pointe.

À travers ce contrat, les spécialistes de la marque vont pouvoir :

  • Mesurer régulièrement la performance de votre système,
  • Vérifier le fonctionnement de ses différents composants,
  • Mesurer les niveaux des boues et planifier les vidanges,
  • Etc.

En cas de panne, ces spécialistes peuvent aussi intervenir sur votre filtre compact pour le remettre en route.

Bien entendu, si vous ne souhaitez pas souscrire un tel contrat pour une raison ou une autre, vous pouvez toujours faire appel à un prestataire externe agréé.

Pour cette filière, l’inconvénient le plus important, à nos yeux, est la cuve en béton. Si le béton est moins cher, il faut voir que son impact environnemental est pire que celui du plastique, et qu’il sera très cher à enlever si jamais le besoin s’en fait sentir.

Conclusion

Le X-Perco est un filtre compact solide, mais on a le sentiment que son principal atout est surtout son prix, un peu en dessous de ses concurrents.

Il faudra toutefois enterrer une imposante cuve en béton dans son jardin, ce qui risque de ne pas être au goût de tout le monde !